Category: Fonctionnement du cheval

Anatomie du cheval et du cavalier au coeur de l’équitation

Et si nous prenions un temps pour comprendre l’anatomie du cheval ?

 

Nous montons à cheval ou nous travaillons à pied sans pour autant connaître réellement l’anatomie du cheval et l’incidence du mot “quadrupède”. Bien qu’il fasse rire beaucoup d’enfants et qu’il soit lié au fait d’avoir “quatre pattes” pour la plupart d’entre nous. Pour autant, il est fondamental de bien comprendre ce qu’il représente et ce qu’il apporte au sein du fonctionnement du cheval et de son entraînement

 

De notre côté, nous sommes des bipèdes et des prédateurs, nous sommes donc bien loin du mode de fonctionnement cérébrale et physique du cheval et pourtant… on match plutôt bien quand on y comprend quelque chose !

Ton travail en tant qu’accompagnateur, camarade, cavalier, gardien,… c’est d’amener le maximum de confort pour développer une activité équestre, quelle qu’elle soit, tout en respectant l’intégrité physique et mentale du cheval. Que ce soit du travail au sol, monté, de la compétition, de la randonnée, et même lorsque le cheval est jeune ou à la retraite. Pour ma part, je trouve que cela fait partie du minimum vital à leur offrir par rapport à nos différentes demandes et modes de vie que nous leur offrons.

🧠 Mais alors, pourquoi dois-tu prendre du temps pour comprendre l’anatomie du cheval mais aussi de l’Homme ? 

Parce que nos corps sont liés, par du matériel ou non, mais aussi par l’esprit. Ils ressentent nos intentions et nos émotions. Si nous ne sommes pas en mesure d’avoir conscience de nos mouvements, de la partie du corps que nous engageons, de nos émotions, comment peuvent-ils comprendre nos demandes clairement ? Car oui, nous n’avons pas le même langage.


😶‍🌫️ N’as-tu pas déjà eu un cas de figure comme celui-ci ? Je suis au top de la technique, je sens que je suis vraiment pas mal, mais je n’y arrive pas, le mouvement ne passe pas, en tout cas pas comme de l’aimerai, l’attitude n’est pas totalement correcte, mon cheval reste tendu.

 Peut-être parce que la lecture de ton corps et de ton état d’esprit n’a pas été réellement scanné et identifié.


Créer l’Unité et un fonctionnement optimal, sans avoir conscience de son corps et de celui du cheval, peut permettre d’atteindre certains objectifs, mais jamais la complétude d’un mouvement, d’une émotion,… Tu garderas un petit goût en arrière bouche en te disant “mince, il manque quelque chose,…”.

😁 Et si le travail du cheval était finalement le travail de l’humain et l’apprentissage de l’anatomie du cheval ?

En apprenant et en comprenant le fonctionnement du cheval, tu es en capacité de mener un exercice et un entraînement adapté. Mais si tu ne comptes pas par la conscience et le fonctionnement de ton corps, alors tu n’atteindras pas des sommets. Quel que soit ton objectif.

Il est plus qu’important que de nos jours, nous prenions conscience de cela. Lorsque tu comprendras ton corps et que tu seras en capacité de fonctionner pleinement à cheval alors, je peux te promettre une chose, si tu as des enrênements ou des mors coercitifs, ils seront bientôt en vente !

Mais pourquoi comprendre le fonctionnement du cheval et du cavalier peut résoudre des problèmes ?

Parce qu’en comprenant et en sachant analyser ces fonctionnements, ceci te permettra en selle ou à pied d’être synchronisé avec ton cheval, d’avoir le bon timing, la bonne émotion et l’exprimer grâce à ton corps. Car oui, le principal canal de communication avec le cheval reste le non-verbal. Plus tu sera clair dans ta gestuelle et ton fonctionnement, moins tu auras de gestes parasites et plus tu seras synchronisé avec ton cheval. C’est une étape plus qu’importante et malheureusement beaucoup trop négligée.

👏 Alors peut-être qu’avant de prétendre travailler notre cheval, nous ne devrions pas travailler, d’abord, sur nous et apprendre l’anatomie du cheval ?